>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies
               

Contact

 

Univers Aquatique


Accueil  Fabricants  Paysagistes  Jardineries  VPC  Piscicultures  Piscines écologiques Conseils  Livres  Videos


Plantes  Nouveautés  Aquariophilie  Tourisme   Photos  Petites annonces  Divers





 

 

 

 

 

Conseils mois par mois

... pour un plan d'eau en bonne santé !

 

 

Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

 

 

Janvier
Quand le risque de gèle menace l'étang, il est sage d'installer une pompe à air. L'eau restera alors riche en oxygène et un orifice persistera dans la glace.
Les filtres seront protégés le plus possible vis-à-vis du froid. On peut les isoler.
Les poissons sont souvent en repos hivernal pendant cette période. Il faut les laisser tranquilles, ceci en évitant les travaux à proximité.
L'eau est un bon conducteur d'ondes sonores et des remous. Comme l'eau est plus froide, les poissons sont plus lents et séjournent dans les zones les plus profondes de l'étang.
S'ils se trouvent haut dans l'eau, on doit faire attention : peut-être manque-t-il d’oxygène. Installez une pompe à air ou mettez votre pompe à eau en route.
À des températures de 5°C ou plus, on peut nourrir les poissons avec de la nourriture hiver et ce avec parcimonie, ne fut-ce que un tout petit peu une fois tous les 14 jours.
Lorsque la neige tombe et s'installe sur la surface gelée de la pièce d'eau, pensez à la brosser délicatement. La neige bloque la lumière, indispensable pour la vie aquatique.
En dessous d'une couche de glace, la vie végétale persiste, lentement mais elle continue à évoluer. Vous pouvez enlever la neige avec une raclette ou pour les plus grands étangs, verser quelques seaux d'eau sur la surface.

 

 

Février

Durant le mois de février, l'étang nécessite peu d'entretien. Ce mois est parfois très froid, avec une formation de glace importante.
Consulter les conseils déjà énumérer pour le mois de janvier.
Essayez d'introduire quelques plantes qui poussent déjà en hiver ou très tôt au printemps. Ceci évitera les problèmes d'algues plus tard.
Voici quelques possibilités : Veronica beccabunga, Fontinalis, Stratiotes, Hippuris, Nuphar.
Tout au début du printemps, un nombre d'iris commence déjà à pousser, surtout l'iris jaune (fleur de lys). L'aponogeton attire l'attention et ne peut manquer dans aucune pièce d'eau.
Ceci pour son parfum agréable de vanille qu’elle dégage...
Soyez à votre qui-vive quant aux rapaces comme le héron qui a faim et qui essaye d’attraper vos poissons.
Faites surtout attention aux plans d'eau peu profonds où les poissons ne peuvent se cacher. Les oiseaux aquatiques comme les canards, les oies et les foulques macroules peuvent endommager considérablement les plantes aquatiques.
Protégez les plantes les plus 'délicieuses' comme le tubercules des sagittaires avec par exemple un treillis. 
Pensez à l'unité UV. Au printemps, des algues microscopiques peuvent causer de l'eau verte (soupe de pois).
Il est idéal de commander ou de se procurer déjà maintenant une lampe de remplacement dans votre commerce aquatique préféré.
Les lampes UV perdent beaucoup de leur efficacité en vieillissant. On suggère de les remplacer chaque année.

 

 

Mars
Bien contrôler les pertes d'eau éventuelles en dehors de l'étang. Pendant l'hiver, les conduites et les raccords peuvent être endommagés.
Beaucoup de feuilles et de petites branches ont échoués dans l'étang les derniers mois. Cette matière organique peut acidifier l'eau et donnera plus tard au printemps une explosion d'algues. Il faut donc enlever ces saletés.
Vous pouvez doucement commencer à enlever les parties mortes des plantes aquatiques, surtout quand elles sont facilement accessibles.
Dans la zone de lagunage, les parties mortes des plantes sont coupées ou arrachées. Un petit râteau peut être utile pour enlever prudemment les veilles feuilles et les autres restes éventuels des plantes aquatiques.
Si vous avez des plantes aquatiques ou des nénuphars, vous pouvez commencer à les mettre à nouveau dans les pots. Grâce à un renouvellement de terreau aquatique dans les paniers, les nénuphars pousseront aisément.
Si le filtre a continué à fonctionner pendant l'hiver, on vidange les saletés les plus importantes au printemps. Ceci de préférence avec de l'eau de l'étang pour ne pas éliminer les bactéries.
Si le filtre a été mis hors circuit en hiver, on peut à nouveau le faire tourner. D'abord nettoyer les chambres de filtration et les tuyaux.
L'aspiration d'eau peut être repositionnée vers la zone la plus profonde de l'étang.
Vous avez peut-être utilisé une pompe avec un plus petit débit en hiver. Dans ce cas, vous pouvez maintenant la remplacer par une plus grande.
Ajouter une culture de bactéries va aider le démarrage du filtre.
Pour éviter la croissance des algues les mois d'avril et mai, il est sage d'installer déjà maintenant une unité UV-C.
Remplacer la lampe de l'unité est une bonne idée. Les lampes perdent beaucoup de leur efficacité lors de leurs vieillissement.
Un contrôle de la dureté de l'eau est important. La dureté totale doit être au moins GH 8° DH.
Contrôlez les poissons quant aux signes de maladies. Des taches ouatées, des abcès, des mouvements inhabituels et oscillants des poissons sont signes d'attaques parasitaires.
Comme la température de l'eau monte, les poissons deviennent plus actifs et demandent plus de nourriture.
Lors des mois d'hivers froids, la condition des poissons a reculé, ils sont affaiblis. Il est donc conseillé de nourrir de façon économe.
Distribuez peu de nourriture et la bonne, donc encore la nourriture hiver qui est facile à digérer.

 

 

Avril

Si les activés décrites pour le mois mars n'ont pas encore été effectuées, il est maintenant grand temps de les exécuter.
C'est maintenant le moment pour commencer à ajouter des nénuphars ou pour renouveler le terreau des nénuphars présents.
Les nénuphars ont une grande préférence pour un sol riche en argile. Ils fleuriront plus et plus longtemps.
Un mélange de terreau pour étangs et d’argile convient comme substrat de plantation. Vous pouvez maintenant multiplier et mettre à nouveau les plantes de lagunage dans les pots.
Utilisez des paniers à mailles fines. Souvent, on a fait le mauvais choix et des fautes esthétiques sont apparues lors de la plantation précédente.
C'est le moment pour les ajuster. Vous pouvez par exemple choisir des plantes à croissance lente, vous pouvez placer les petites plantes en avant-plan ou placer les plantes fleurissantes couleur par couleur.
Fin avril, on doit relancer le filtre et la pompe. Les plantes poussent aisément mais la prolifération des algues peut causer des problèmes. La croissance exubérante des algues filamenteuses freine la croissance des plantes oxygénantes.
Bien observer les poissons et chercher des symptômes de maladies. Si vous voyez des tâches et des abcès, un traitement dans un bain avec des médicaments peut être utile.
À des températures d'eau au delà de 12°C, vous pouvez nourrir les poissons selon leur besoin. Ils doivent reprendre leurs forces après la période hivernale.
Préférez une nourriture de qualité.

 

 

Mai

La température peut encore être relativement basse, mais le printemps est sûrement en route. Dans l'étang, tout est en croissance.
Vérifiez si le filtre donne encore assez de débit et rincez les masses filtrantes si nécessaire.
Le mois de croissance mai est une période idéale pour ajouter des nouvelles plantes. Vous pouvez encore diviser les nénuphars et éclaircir les plantes de lagunage.
Placez les rhizomes des nénuphars dans un bon panier rempli de terreau lourd. Beaucoup de plantes aquatiques connaissent une croissance forte.
Faites le possible pour éviter qu'elles se mélangent trop et freinez-les en coupant les rhizomes grimpants là ou c'est nécessaire.
N’hésitez pas à changer à nouveau de pots, de déplacer ou de rajeunir les plantes. C'est la période idéale, comme elles sont en forte croissance et peuvent supporter beaucoup.
Les plaies seront vite cicatrisées. C’est le moment de vous rendre à votre centre aquatique. Des plantes flottantes non-rustiques comme la laitue d'eau et la jacinthe d'eau sont maintenant disponibles.
Vous verrez fleurir des belles plantes de berges et des nénuphars dans les commerces spécialisées. Ainsi, vous pouvez enrichir votre collection avec des plantes que vous aimez.
Il y a maintenant plus de sortes disponibles qu'au début du printemps. Par exemple des sagittaires, des plantes magnifiques qu'on oublie trop souvent étant donné qu’elles ne sont pas encore disponibles au printemps.
Une surface propre est importante pour l'apport d'oxygène et l’échappement du trop de CO2. Enlevez régulièrement les saletés de la surface.
Des skimmers (écumeurs) sont très utiles pour ceci. Ils enlèvent jusque 85% des saletés de surface avant qu'elles ne coulent. Les skimmers donnent donc une surface d'eau propre et claire et les poissons seront mieux visibles.
Maintenant, on peut richement nourrir les poissons, mais il faut vérifier que tout soit mangé. Il est préférable de donner successivement des petites portions que trop en une seule fois.
Les poissons récemment achetés sont libérés dans l'étang. Il est averti de les soigner d'abord dans un bac de quarantaine avant de les mettre avec les autres poissons. 75 à 80% de la mortalité de poissons arrive après l'introduction de nouveaux poissons.

 

 

Juin

Ce n'est pas pour rien qu'on appelle juin le mois de la croissance. Le vert pousse d'une manière étonnante. Les plantes aquatiques se dirigent en masse vers la surface de l'eau.
S'il a y danger que la surface se ferme complètement, il est sage créer des espaces ouverts.
Les feuilles de nénuphar trop denses vont dépasser plus tard la surface de l'eau. Elles seront alors plus sensibles aux attaques d'insectes et vont mourir plus rapidement.
Il vaut mieux limiter le nombre de feuilles en les découpant en dessous de la surface de l'eau. Évitez la prolifération des plantes oxygénantes.
Beaucoup de pollen et d'autres poussières arrivent maintenant sur la surface. Utilisez un système d'écumage, comme par exemple le Filtre Skimmer de Pond Technics.
Gardez la valeur KH assez haut. C'est important pour la croissance des plantes oxygénantes. Ceci résultera dans une eau cristalline et prévient la prolifération des algues.
Vous pouvez nourrir les jeunes poissons avec des pellets en les écrasant en frottant. Ceci permet qu’ils grandissent plus vite.
Vérifiez s'il n'y a pas de maladies ou de vermine. Une réaction rapide va éviter beaucoup de travail et d’ennuis.
En cas d'invasion de pucerons, il suffit souvent de faire gicler l'eau d'un tuyau d'arrosage sur le feuillage.
Les pucerons tomberont dans l'eau et seront mangés par les poissons. Soyez surtout à votre qui-vive quant aux coléoptère du nénuphar.
Ce sont surtout les larves noires d'environ 1 cm de ces coléoptères minuscules qui font des dégâts. Vous pouvez les enlever à la main.
Les grenouilles sont nos compagnons dans la lutte contre ces larves qui  'écrivent' sur la surface des feuilles de nénuphars.
En été, on peut aussi détecter des chenilles de petits papillons de nuits attaquant les feuilles de nénuphar. On peut les enlever également à la main.

 

 

Juillet
En plein mois d’été, les plantes pousseront d'une manière optimale et c'est la floraison pleine pour les nénuphars.
Découpez régulièrement les fleurs fanées. Idéal pour leur floraison.
Durant ce mois, il y a parfois des attaques par le coléoptère du nénuphar (voir aussi juin). Leurs larves attaquent le dessus des feuilles, avec comme résultat des feuilles laides, brunes et qui meurent aussi vite.
Essayez d'écraser les larves ou vous pouvez pousser les feuilles en-dessous de la surface de l'eau pendant une journée (en utilisant un treillis métallique par exemple).
Si vous réagissez rapidement, vous diminuerez le potentiel de problèmes adjacents. Ce petit animal connaît plusieurs générations par an.
Par la croissance exubérante des plantes oxygénantes, un manque d'oxygène peut se produire tôt le matin.
Pendant la nuit, les plantes ne fabriquent pas d'oxygène mais en consomment. Une pompe à air est la solution.
Pendant cette période, il est conseillé de vérifier la dureté totale et la dureté carbonique. Testez-les et ajustez avec un produit approprié comme GH Plus et/ou KH Plus.
Le mois de juillet, la température de l'eau peut monter jusque 20°C et plus. L'eau chaude contient moins d'oxygène.
Le mouvement d'eau continu d'une pompe ou d’une pompe à air peut éviter un manque éventuel d'oxygène. Par des températures plus élevées, les poissons demandent plus de nourriture.
Vous pouvez les nourrir davantage. Pour amener des variations, vous pouvez donner quelques verres de terre et un peu de laitue trempée.
Attention quand il fait très chaud. Les poissons sont alors très actifs et semblent avoir faim tout le temps. Il n'est pas bon de répondre toujours à leurs mendicité.
Trop les nourrir est à éviter, surtout les jours très chauds. Beaucoup de nourriture donne beaucoup de restes, ceux-ci qui vont trop polluer l'eau.
Une pompe à air sera utile et apporte de l'oxygène dans l'eau.
Des troubles d'eau de courte durée ne doivent pas vous inquiéter. Ce phénomène se passe aussi dans les étangs dans la nature sauvage et est lié aux conditions climatologiques (pluie, orage).

 

 

Août
Ce mois ne diffère pas beaucoup de mois de juillet. Aussi en août, les températures de l'eau peuvent être hautes.
Pensez donc aux taux d'oxygène et ajoutez éventuellement une pompe à air. Décimez les plantes oxygénantes et enlevez les fleurs fanées et les feuilles jaunes des nénuphars et des plantes de marais.
Vérifiez si le filtre donne assez de débit et rincez éventuellement les masses filtrantes ou renouvelez les.
Pour une eau cristalline, on utilise une masse filtrante de bonne qualité comme le minéral Clinopti Plus. Ce minéral fait plus que les autres masses filtrantes et enlève des substances dangereuses de l'eau.
Les poissons grandissent bien maintenant, leurs couleurs se développent et la condition est préparée pour les mois d'hiver de l'avenir.
Nourrissez-les donc avec soin.

 

 

Septembre
Au début de ce mois, l'étang est encore en plein été, mais vers la fin du mois le déclin de la plantation devient visible.
Décimez encore le trop de plantes oxygénantes. Enlevez les fleurs fanées et les feuilles brunes des nénuphars et des plantes de lagunage.
Normalement, les tiges des plantes aquatiques ne sont pas coupées en automne. Si vous les enlevez, le plan d'eau restera longtemps chauve, sans aucune structure verticale.
Mais il est conseillé de couper les tiges rompues qui traîneraient dans l'eau. Elles ne procurent que de la pourriture.
En automne, les tiges ne sont pas coupées en dessous de la surface de l'eau mais 10 à 15 cm au dessus. Ceci pour éviter que l'eau pénètre dans les tiges creuses.
Les canaux d'air dans les tiges font que les échanges de gaz eau-air restent possibles, même s'il y a une fine couche de glace sur l'eau.
Surtout maintenant, il est important de mesurer les duretés de l'eau. Des plantes en décomposition et pourrissantes libèrent du CO2, constituant un danger pour l'acidification du milieu aquatique.
Surtout la valeur GH doit être suffisamment haute pour être capable de lier ce CO2.
Bien que les températures peuvent descendre, surtout pendant les nuits, l'eau de l'étang restera relativement chaude.
Pour maintenir la condition des poissons, et l'améliorer encore, on distribue le mois de septembre une nourriture de haute qualité.
Il est important pour les poissons de stocker des réserves de graisses. Changez la nourriture en nourriture hiver, sans paraffine et facile à digérer.
Distribuez de moins en moins quand la température descend.

 

 

Octobre
Nous sommes en automne et les plantes aquatiques régressent rapidement. La croissance est terminée et les feuilles deviennent brunes et meurent.
Dans le jardin, les arbustes et les arbres laissent tomber de plus en plus de feuilles. Pour éviter que trop de feuilles arrivent dans le plan d'eau, on doit prévoir un filet de recouvrement au dessus de l'étang.
Enlevez d'abord le plus possible de feuilles et les autres matières organiques du bassin.
Utilisez un filet de protection à mailles fines et tendez le filet sur l'étang. Ces filets de protection spéciaux ont des mailles de 0,5 cm x 0,5 cm.
Ils retiennent aussi les feuilles les plus petites et – encore plus important – ne constituent pas de danger pour la vie animale.
Les filets à mailles grandes sont dangereux pour poissons et grenouilles. On ne doit pas nécessairement tendre le filet horizontalement au dessus du bassin.
Il est plus facile de prévoir plutôt une structure en 'chapiteau'. Vous pouvez par exemple positionner un poteau vertical des deux côtés du bassin.
Vous pouvez le relier avec un fil (comme pour le séchage du linge) et placer le filet dessus. Les feuilles d'arbres glisseront le long du 'chapiteau' et seront faciles à ramasser.
Installez à temps un anti-glace ou une bonne pompe à air pour garder une partie de la surface ouverte en cas de gel.
À cause de la température basse, les poissons vont séjourner dans les profondeurs de l'étang.
Tant que la température de l'eau dépasse 5°C, on peut continuer à nourrir. La nourriture hiver spéciale est indispensable.
N'introduisez plus de nouveaux poissons.

 

 

Novembre
En arrière saison, il est temps d'intervenir dans l'étang. Enlevez les dernières feuilles et tiges fanées des plantes aquatiques et taillez les plantes de lagunage.
Ceci pour éviter les problèmes éventuels en hiver et pour garantir un bon développement au printemps.
Un filet de protection est indispensable pour intercepter les feuilles d'arbres. Cette matière organique risque d'acidifier le milieu aquatique avec comme résultat, une explosion d'algues au printemps, néfastes pour les plantes.
Il est donc grand temps de positionner le filet de protection si vous ne l'avez pas encore fait. Un skimmer est très pratique à cette période.
Cet écumeur de surface donne une surface d'eau claire.
L'utilisation d'une bonne pompe à air en hiver a plusieurs avantages pour les poissons.
Les mauvais gaz comme le CO2 peuvent s'échapper à la surface, l'eau est oxygénée et il reste une ouverture dans la glace à cet endroit.
Vous pouvez continuer à nourrir par petites quantités de nourriture adapté à l’ hiver.
Des étang avec un niveau d'eau qui arrive jusqu'à la dalle de finition peuvent s'abîmer en cas de formation de glace.
La glace a plus de volume que l'eau et peut pousser les dalles de finition vers le haut et les repousser.
Il est conseillé d’abaisser le niveau de l'eau pour ce genre de bassins en automne. Dans les étangs plus grand, on a généralement prévu un trop-plein qu'on doit positionner en mode 'hiver'.
Un bon trop-plein est composé d'un passe-parois avec une buse sous forme de coude dessus. En tournant ou glissant, on peut déterminer le niveau de l'eau.
Testez encore une fois la dureté totale GH. Elle doit être au moins 8°DH. Vous pouvez la faire monter avec du GH Plus.

 

 

Décembre
Des grands systèmes de filtration peuvent continuer à fonctionner en hiver.
Vérifiez de ne pas pomper l'eau des profondeurs. Ceci pour éviter le refroidissement de cette couche.
La filtration peut continuer dans le cas d'une grande population en poissons, surtout s'il s’agit de bassins à koïs spécifiquement construits. Mais on réduit le débit.
L'eau n'est donc plus aspirée dans les profondeurs mais par exemple au niveau -45 cm. Les micro-organismes continueront à fonctionner mais d'une manière ralentie.
Dans la plupart des cas, néanmoins, le filtre sera déconnecté. Ceci se ressentira à la facture d'énergie. Les poissons produisent beaucoup moins de déchets en hiver.
L'étang est au repos. La croissance des plantes est arrêtée. Le plan d'eau nécessite donc moins d'attention.
Encore trop de poissons dépérissent et meurent pendant ou après l'hiver. Comme cause on dit souvent ''le froid’'.
Mais dire que c’est uniquement le froid qui fait mourir les poissons, même pendant les hivers les plus rudes, ce n’est pas toujours vrai.
Quand l'eau est polluée et quand une couche de glace se forme au dessus, des problèmes pour les poissons deviennent très probables.
Les gaz de pourriture resteront emprisonnés en dessous de la glace et l'oxygène frais ne peut plus pénétrer dans l'eau.
Les poissons s'étouffent par manque d'oxygène et meurent. Donc pas à cause du froid mais à cause de la pollution.
Il est donc important de travailler d'une manière préventive et éviter que l'étang se ferme complètement par la glace.
La méthode la meilleure et la plus jolie est l'introduction d'une ou de plusieurs diffuseurs à air dan l'étang.
Des bulles montantes garderont une ouverture dans la glace et vont expulser les gaz nocifs et vont ajouter de l'oxygène.
De la neige sur la glace donne une couche isolante mais il est pourtant conseillé de l'enlever. Ceci doucement et prudemment.
Un rayon de soleil dans cette période sombre fait des miracles pour la production de vitamine D chez les poissons.

Source : Distripond

 

 

Bassins de jardin

Animalia Editions

Le bassin a son magazine !

Commande et abonnement :

www.animalia-editions.com

 

 ~~TOP 5* VPC~~ 

 

1. Poisson d'Or

2. Expert Bassin

3. KoiConnect

4. Les Naïades

5. A flore d'eau

 

* basé sur une moyenne de diverses statistiques du web

 

 

 ~~TOP 5* FORUMS~~ 

 

1. Passion bassin

2. Aquajardin

3. Aquatechnobel

4. Forum-bassin

5. Amateurs-de-bassins

 

* basé sur une moyenne de diverses statistiques du web

 

Vétérinaires spécialisés en pathologie aquacole

VETOFISH SELARL
31 boulevard Joliot Curie
13500 Martigues - France
Tél/Fax : 04 42 49 62 19
Web : www.vetofish.com

 

 

Catalogues fabricants

 

Catalogue Agriline 2015

Catalogue Aquatic Science 2018

Catalogue Distripond 2018

Catalogue Heissner 2018

Catalogue Laguna 2015

Catalogue Laguna Plantes

Catalogue Laguna Soins

Catalogue JBL Bassin 2017

Catalogue Messner 2015

Catalogue Oase 2018

Catalogue Oase pièces détachées 2015

Catalogue Superfish 2018

Catalogue Ubbink 2017

 


Accueil       Contact

 

© 2012-2019 Creawy